Tramway de Casablanca, quand le validateur de billets ne fonctionne pas..

Casablanca tramway

Casablanca tramway (Crédit photo: Wikipedia)

C’est presque devenu une habitude quand le citoyen lambda paie les erreurs de l’incompétence des gens qui – normalement – doivent veiller à lui rendre la vie facile. Je vous raconterai une petite histoire qui s’est passée dans une station de Tramway à Casablanca : Comme monsieur tout le monde je me dirige vers le distributeur de tickets, je paie et je récupère mon ticket pour aller à Casa Voyageur. Jusqu’ici tout est normale, je valide mon ticket à l’entrée de la station et là ça ne passe pas ! Je demande donc à l’agent de sécurité s’il y a un problème au niveau de l’appareil, ce dernier me dit que le ticket ne fonctionne pas et qu’il faut aller faire une réclamation à l’agence. Il est déjà presque 20h00, je lui demande donc si ça va poser problème si je monte avec dans le tram, il a dit «non», et il m’a quand même laissé passer. Ok par-contre il se trouve que je ne suis pas dans la bonne voie, il faut que je sors de la station pour aller de l’autre coté.

A l’autre coté il y a un autre agent de sécurité à qui j’ai expliqué que le billet que je viens d’acheter du distributeur est défectueux, et que son collègue m’a laissé passer. Ce dernier n’a pas été du même avis, il m’a montré un écrit où il y a des consignes officielles indiquant qu’il est interdit pour eux de laisser passer un voyageur avec un billet défectueux et qu’il faut leur demander d’aller réclamer dans l’agence la plus proche! Incroyable mais vrai, j’ai dit au monsieur que je ne peux pas acheter un autre billet parce-que ce n’est pas de ma faute si le distributeur/validateur de tickets ne fonctionne pas, faut bien trouver une solution parce-que j’ai préféré le tram par soucis d’efficacité, c’est plus rapide vu la circulation à Casa! Là, un monsieur me dit : si t’en a pas on peut cotiser 7DH pour t’acheter un billet, et c’est là que je me met en colère en lui expliquant qu’il ne s’agit pas d’argent, je peux m’en acheter plusieurs mais je n’accepte pas de payer l’erreur de celui qui a produit des distributeurs qui ne fonctionnent pas. A un certain moment j’ai arrêté puisque le mec ne fait que son travail et qu’il n’y peut rien à part recommander aux gens de prendre le reçu (que je n’ai pas pris) pour pouvoir récupérer un autre billet de l’agence après réclamation.

Je me suis redirigé – malgré moi – vers un autre distributeur de billet, et je n’avais pas de pièces, que des billets, j’étais obligé de chercher la monnaie dans un café puisque les distributeurs n’acceptent que des pièces.. J’ai acheté un autre billet et cette fois-ci j’ai aussi imprimé le reçu (on sait jamais). En le faisant, j’avais le doute que ça se reproduit, une frustration payante – peut importe le coût – mais inédite dans son genre, cette fois-ci le billet fonctionne.

Je monte dans le tram en pensant au nombre de personnes qui ont vécu plus ou moins la même expérience, à ceux qui n’ont en poche que 7DH pour acheter un billet défectueux et qui seront obligés d’aller réclamer à l’agence la plus proche. Ah ! et s’ils n’impriment pas le reçu ils sont foutus, sans ce dernier on ne peut pas réclamer selon l’agent de sécurité.

Le tramway de Casablanca a pour objectif d’alléger la circulation et de faire gagner un temps considérable au gens. Ce genre d’incident est un flagrant signe d’incompétence et de non considération aux voyageurs, Que dirai un étranger du Maroc si ça lui arrive un truc pareil hein? Les erreurs techniques ça arrivent, la moindre des choses c’est de trouver une solution qui permet aux voyageurs d’opter pour le tram sans pour autant se prendre la tête. Interdire à l’agent de sécurité de laisser passer des gens ayant eu le même problème que moi est peut être justifié par la méfiance des agences vis à vis les mauvaises pratiques connues. Mais n’empêche de leur donner moyen – au moins – de vérifier la date du billet pour l’approuver ou pas en attentant que le problème soit résolu. Une telle interdiction pour quelqu’un qui a payé son billet c’est de l’humiliation et un manque de respect vis à vis le citoyen marocain.

En attendant que ça soit résolu, j’espère que la société qui gère le tramway Casa trouve une formule plus équitable parce-que celle-ci nuit gravement à son image. personnellement je n’ai jamais vécu une telle expérience à Rabat et je n’ai aucune envie de la revivre à Casablanca puisque je m’y suis installé définitivement.